Présentation de l'EMSST

L’Enseignement Militaire Supérieur Scientifique et Technique (EMSST) est un organisme militaire de formation à destination d’officiers de l'armée de Terre en vue de maîtriser l’ensemble des compétences technico-opérationnelles indispensables à la conception, à la préparation et à l’engagement des forces. Nécessitant des connaissances académiques de haut niveau, ces officiers sont ensuite appelés à occuper des postes de responsabilité au sein de la Défense.

L’EMSST est donc tout naturellement un lieu d'échanges et d'ouverture. Il constitue ainsi le vecteur privilégié du dispositif de rayonnement conduit par le Centre de Doctrine et d'Enseignement du Commandement (CDEC) en direction des établissements de l’enseignement supérieur et universitaire.

 

Le cours armement de l'EMSST

Réalisé en liaison étroite avec la STAT, le cours armement de l’EMSST s’adresse à des officiers brevetés et diplômés, orientés vers les métiers des domaines SAR (armement) et MAI (maintenance). Appelés à être les futurs acteurs des opérations d’armement, leur formation répond à deux objectifs pédagogiques:

•    connaissance et compréhension du déroulement et de la conduite des opérations d’armement, du rôle des différents acteurs et de l’instruction ministérielle 125/1516 ;
•    connaissance des partenaires industriels, de leur organisation et de leurs contraintes.

 

Contributions

L’EMSST, acteur incontournable de la formation délivrée aux officiers du cours armement, a fait évoluer « l’Atlas des industries de l’armement » qui avait vu le jour en 2011. Fort de son expérience et de la richesse des échanges menés avec ses interlocuteurs privilégiés que sont les professeurs, les industriels de l’armement et tous les acteurs associés, l’EMSST a abouti à une nouvelle version : « le Bouclier de Minerve ».

Le Bouclier de Minerve est avant tout un outil pédagogique au profit des stagiaires du cours armement de l’EMSST. Outre le socle de connaissances indispensables à leur futur métier, il sera enrichi de manière collaborative, année après année, par la création de nouvelles fiches et l’actualisation des données.